Vous êtes ici : Accueil > Doctorants et jeunes docteurs > Ines CIERNY
  • Ines CIERNY

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Envoyer cet article par courrier électronique
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • <img98|left>

    Inez CIERNY
    e-mail : [inez.cierny@bluewin.ch->mailto:inez.cierny@bluewin.ch]
     
    Formation philosophique, metteure en scène, chercheuse, et pédagogue depuis une quinzaine d’années à Lausanne, en Suisse. Je poursuis un travail de recherche sur les conditions de possibilité et les implications esthétiques des pratiques théâtrales qui engagent intensément la corporalité de l’acteur. Formation théâtrale sur le tas avec divers metteurs en scène dans la mouvance de Jerzy Grotowski.
     
    THESE
    Titre provisoire : Le rôle des émotions dans l’acte créatif théâtral 
    Mise en lien des notions de « corps pensant » (conscious body), de l’énaction et de l’émotivité dans l’acte théâtral, par l’étude de la capacité empathique.
     
    La capacité empathique engageant selon les études actuelles en neurosciences cognitives, les systèmes sensori-moteurs, émotionnels et cognitifs, son étude permet de dégager les liens qui existent entre ces trois dimensions nécessaires à la production/compréhension du sens. Il n’existe pas de théorie unifiée de la capacité empathique, c’est pourquoi dans un premier temps, mon étude porte sur l’analyse des principales tendances actuelles pour en distinguer les spécificités. Dans un deuxième temps, l’objectif est de questionner à partir des connaissances ainsi circonscrites, l’héritage de deux des principaux réformateurs du théâtre au XXème siècle : Constantin S. Stanislavski et Vsevolod Meyerhold. Pour dans un troisième temps, examiner les traces actuelles de cet héritage dans les réflexions contemporaines sur l’art de l’acteur telles que menées par Eugenio Barba (le corps-en-vie/le corps dilaté), et Richard Schechner (le théâtre performance).
     La principale question à laquelle cette enquête voudrait répondre est de comprendre comment les différents angles d’approches des praticiens et penseurs cités contribuent aujourd’hui à promouvoir un art de l’acteur, dont ce dernier est un agent créatif.
    L’hypothèse qu’il me faudra vérifier : les deux dernières décennies d’études et d’expérimentations en neurosciences cognitives ont permis de mettre en lumière la complexité des relations entre ce qui classiquement était catégorisé sous « corps, âme et esprit ». Les différentes interprétations que reçoit aujourd’hui cette complexité nous permettent-elles de mieux comprendre la complémentarité des apports de l’héritage du XXème siècle ? Et ainsi d’en récupérer les informations pour nourrir un art théâtral renouvelé ?
    En tant que praticienne je suis intéressée à découvrir quels nouveaux outils peuvent être créés et comment ils peuvent contribuer à rendre le jeu de l’acteur-trice vivant et touchant.
    Directeur : Jean-François Dusigne (PR, Univ. Paris 8 – EA1573, ARTA)
     
    PARTICIPATIONS A PROJETS
    Colloque « l’Erotisme et ethnoscénologie » organisé par Pierre Philippe-Meden (docteur, Paris 8) : participation proposée mais non encore confirmée.
     
    ACTIVITES ARTISTIQUES
    De 2000 à 2010 : production régulière de spectacles tous publics avec l’Atelier ET et en parallèle quelques productions dans des contextes sociaux spécifiques comme le chômage, la toxicomanie ou le handicap.
     
    2010
    « PROJET ANTIGONE, une tragédie jubilatoire d’après Sophocle  ». Adaptation
    des textes de Sophocle et Anouilh. Maison de Quartier de Chailly, Lausanne.
    2009
    « EVES, quelles êtres humaines en devenir ? », montage de textes autour de la
    figure de Eve, Euripide, Milton, Dostoïevski. Lausanne.
    2009
    Spectacle-création avec Delphine Horst : LA PAROLE INCARNEE DES CITOYEN-NES DU XVIIIème siècle : « Tu fais Honte à la Vergogne » inspiré d’archives juridiques du XVIIIème : « Consistoire d’Agiez et d’Arnex 1740-1780 »., avec la participation d’ Isabelle Monnier, plasticienne.
    2008
    « L’Eveil du Printemps  » de Frank Wedekind, collège de la Planta, Chavannes. Co-mise en scène avec Delphine Horst. Troupe d’enfants et adolescents.
    2007
    « Les Eboueurs de l’Âme » création collective, questionnement sur la violence à
    l’oeuvre dans les relations, anciens élèves adultes, joué au Silo à Renens.
     
    Pour les autres spectacles, voir le site : atelier-theatre.net
     
    de 2011 à 2012 : travail de recherche avec Madeleine Bongard et Magali Tosato
     
    2013 :  début de la thèse, avec en parallèle un travail de recherche avec Madeleine Bongard et Hanna Lasserre qui se concrétise dans le spectacle en préparation : « SΞX  »
     
    En préparation : « SΞ » avec le collectif KHAOS
     
    ENSEIGNEMENT
    En préparation : « Le Roi Nu  », un spectacle multi-arts, avec les élèves de l’Atelier ET. Création à partir du conte d’Andersen : « Les Nouveaux Habits de l’Empereur »
    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Envoyer cet article par courrier électronique
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page